Dominique Doncre, peintre né à Zégerscappel

Guillaume-Dominique-Jacques Doncre,

 né le 28 mars 1743 à Zegerscappel et mort le 11 mars 1820 à Arras, est un peintre français.
 Doncre fut reçu bourgeois d’Arras en 1772. Il aborda tous les genres, tels que la décoration et la miniature.
 (Source:Wikipédia )

Acte de baptème  (source archives de Zégerscappel )

AB_Doncre.jpg

Acte de décès (source archives du pas de calais)






Acte de deces Dominique Doncre 1820.jpg

Dominique Doncre par C Le Gentil:


 Juge au tribunal civil d'Arras, Chevalier de l'ordre de Léopold, Memebre des Académies d'Arras, de Toulouse, de Madrid, de Metz, de Bordeaux, du Comité central des artistes..
 
 Biographie
 Ses oeuvres
 Peinture décorative
Peinture d'histoire
Portraits
Tableaux de genre
Nature morte
Marine
Miniature
Dessins


DDoncre par C le Gentil.jpg

Portrait du peintre et de sa femme Agnès-Rose


Né à Zegerscappel le 28 mars 1743, Dominique Doncre est un bon exemple d'un artiste attaché à sa province. Il se fixe à Arras dès 1770 où il effectue l'essentiel de sa carrière jusqu'à son décès en 1820. Il y épouse Marie-Agnès-Rose Dineur le 6 novembre 1784.
 Il réalise cet autoportrait avc sa femme occupée à lire en 1798
 (source: musée des beaux arts d'Arras )

Dominique Doncre et sa femme Agnes-Rose_h400.jpg

Doncre et sa femme avec leurs amis Effroy


A droite, le peintre Dominique Doncre à son chevalet, se tourne vers Mme Doncre qui, debout, attire son attention en lui posant la main sur l'épaule; près de Dominique Doncre est assise Mme Effroy, et à côté d'elle, également assis derrière une table l'antiquaire Effroy examinant ses médailles et monnaies
 Charles-Joseph Effroy, commissaire aux prisons de la villle, fut nommé directeur du Mont-de-Piété en 1795. Il était antiquaire, collectionneur et numismate
 Peinture à l'huile sur bois, 1803
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Doncre sa femme et leurs amis Effroy_h400.jpg

Portrait d'un écrivain


Bien que le titre de l'oeuvre fasse aujourd'hui référence à un écrivain, on peut peut-être voir dans le personnage représenté un avocat ou un membre du Conseil d'Artois
 Peinture à l'huile sur toile, 1772 signé et daté, en bas à droite
 achat en 1938
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
D Doncre portrait d un ecrivain_h400.jpg

Portrait de Mme Lepage


Pendant du tableau, Portrait de Mr Lepage, représentant l'épouse de l'ami du peintre.
 Le tricot, placé entre les mains de Mme Lepage, pourrait être une allusion aux Tricoteuses de la récente Convention (le tableau date de 1797) et, de ce fait aux opinions révolutionnaires du sculpteur et de son épouse
 Peinture à l'huile sur toile, 1797 signe et daté, en bas à gauche
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Portrait de Mme Lepage_h400.jpg

Portrait de Mr Lepage


Ce portrait évoque l'amitié qui liait le peintre au sculpteur César-Auguste-Joseph Lepage qui réalisa notamment le Christ du calvaire d'Arras en 1802 (église Notre-Dame des Ardents).
 Lepage est ici peint en train de sculpter le buste de Dominique Doncre, dont le socle simplement ébauché, porte en guise de signature l'inscription "pinxit 1797" (peint en 1797)
 Par l'intermédiaire de la représentation du travail du sculpteur, Doncre réalise une forme originale d'autoportrait.
 Peinture à l'huile sur toile,1797
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Portrait de Mr Lepage_h400.jpg

Trompe-l'oeil


Le peintre montre dans ce trompe-l'oeil ses instruments de travail et glisse dans le porte-lettres sa propre image, celle d'un hommeélégant et fier, accompagnée de la devise: Ego sum pictor (Et m oi, je suis peintre).
 Les besicles au verre cassé et le cadre vermoulu font partie de procédés régulièrement utilisés dans les peintures en trompe-l'oeil.
 Peinture à l'huile sur toile, 1785 signé et daté
 don Jean-Baptiste Tilloy en 1863
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Trompe l oeil_l450.jpg

Fleurs dans un vase


 Les fleurs, vraissemblablement exécutées d'après nature, dont plusieurs semblent très fraiches encore, sont parfaitement réussies, bien que n'étant pas traitée de manière décorative.
 Peinture à l'huile sur toile, 1807 signé et daté, en bas à droite
 don de M. Jean-Baptiste Thilloy en 1863
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Fleurs dans un vase_l400.jpg

Bouquet dans un niche


Ce portrait évoque l'amitié qui liait le peintre au sculpteur César-Auguste-Joseph Lepage qui réalisa notamment le Christ du calvaire d'Arras en 1802 (église Notre-Dame des Ardents).
 Lepage est ici peint en train de sculpter le buste de Dominique Doncre, dont le socle simplement ébauché, porte en guise de signature l'inscription "pinxit 1797" (peint en 1797)
 Par l'intermédiaire de la représentation du travail du sculpteur, Doncre réalise une forme originale d'autoportrait.
 Peinture à l'huile sur toile,1797
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Bouquet dans une niche_h400.jpg

La paix d'Amiens


Ce portrait évoque l'amitié qui liait le peintre au sculpteur César-Auguste-Joseph Lepage qui réalisa notamment le Christ du calvaire d'Arras en 1802 (église Notre-Dame des Ardents).
 Lepage est ici peint en train de sculpter le buste de Dominique Doncre, dont le socle simplement ébauché, porte en guise de signature l'inscription "pinxit 1797" (peint en 1797)
 Par l'intermédiaire de la représentation du travail du sculpteur, Doncre réalise une forme originale d'autoportrait.
 Peinture à l'huile sur toile,1797
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
La paix d_Amiens_h400.jpg

Enfants buvant


Ce portrait évoque l'amitié qui liait le peintre au sculpteur César-Auguste-Joseph Lepage qui réalisa notamment le Christ du calvaire d'Arras en 1802 (église Notre-Dame des Ardents).
 Lepage est ici peint en train de sculpter le buste de Dominique Doncre, dont le socle simplement ébauché, porte en guise de signature l'inscription "pinxit 1797" (peint en 1797)
 Par l'intermédiaire de la représentation du travail du sculpteur, Doncre réalise une forme originale d'autoportrait.
 Peinture à l'huile sur toile,1797
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Enfants buvant_h400.jpg

Le désoeuvré


Ce portrait évoque l'amitié qui liait le peintre au sculpteur César-Auguste-Joseph Lepage qui réalisa notamment le Christ du calvaire d'Arras en 1802 (église Notre-Dame des Ardents).
 Lepage est ici peint en train de sculpter le buste de Dominique Doncre, dont le socle simplement ébauché, porte en guise de signature l'inscription "pinxit 1797" (peint en 1797)
 Par l'intermédiaire de la représentation du travail du sculpteur, Doncre réalise une forme originale d'autoportrait.
 Peinture à l'huile sur toile,1797
 (source: musée des beaux arts d'Arras )
Le désoeuvré_h400.jpg

Menu cantine (25 avril au 3 juin )

local_dining

Bibliothèque

import_contacts

Photos et actualités

camera_alt

Lu dans la presse

recent_actors

ZEGERS'INFO

visibility

Le mot du maire

home

Nouveau site internet "Neopse"

fiber_new